PILÂTES VS YOGA

La méthode pilâtes et le yoga, sont très similaires dans leur pratique physique. Il arrive d’ailleurs régulièrement qu’un élève demande : “Mais c’est quoi la différence entre le pilâtes et le yoga ? Pour répondre à cette question Julie, professeur de Pilâtes et Audrey, professeur de yoga vous présentent ces deux disciplines.

Comment sont-elles nées, leurs bienfaits, leurs points communs, leurs différences. On vous en parle dans cet article.

La création du Pilâtes et du Yoga

Pilâtes

C’est au début du XX siècle, que le pilâtes fut inventé par l’Allemand, Joseph Hubertus Pilâtes. Enfant chétif, il s’intéresse à diverses disciplines sportives, et en constate les bienfaits sur son corps. Oui le mouvement est bon pour notre santé !

Il s’inspire de la façon de se déplacer des animaux et du yoga, le nom de sa méthode est “contrôlogie”, pour faire référence au contrôle conscient des muscles. Et c’est pendant la première guerre mondiale, qu’entouré de prisonniers malade qu’il développe la méthode Pilâtes. Des séries d’exercices qui se concentrent sur le travail des muscles les plus faibles, et la décontraction de ceux qui sont tendus. C’est ainsi que la méthode née, ayant pour volonté de rééduquer, et de conditionner le physique.

Yoga

L’inde est la terre d’origine du yoga, discipline physique et spirituelle, ancestrale, le yoga a plus de 5000 ans, il est difficile de lui attribuer un créateur. L’on retrouve les premiers écrits en sanskrit concernant le yoga, dans Patanjali Yoga sutra.

Certainement inspiré de textes sacrés, et philosophique, comme Bhagavad-Gita, le tantrisme ou encore le bouddhisme, sa pratique invite à unir, à vivre en harmonie avec :

  • Son environnement, les autres.
  • Son corps, soi-même.
  • L’univers, dans ses moindres détails.

Similitudes entre le Pilâtes et le Yoga

La pratique physique de la méthode Pilâtes et du Yoga, présentent quelques similitudes. À noter que les similitudes ne se retrouveront que dans la pratique physique de ces 2 disciplines. En effet la pratique des Asanas, (postures) en sanskrit, donc en yoga n’est qu’un huitième de ce qu’est le yoga. C’est en s’intéressant aux différents types de pratique de Yoga, par exemple le yoga Nidra ou le Yoga Kundalini, que la différence entre les deux pratiques sera plus marquée.

Pour noter les similitudes entre ces deux disciplines, nous retiendrons le yoga Hatha ou Vinyasa.

Tenue : Nous aurons besoin d’une tenue confortable, de type brassières et legging. Plutôt prés du corps afin que les vêtements ne nous gênent pas lors de la réalisation des postures.

Accessoires : Un tapis pour plus de confort lors de la réalisation des postures au sol. D’autres accessoires sont de nos jour utilisés également, comme les blocs, pour surélever le sol. Les strap : pour aider lors des étirements, ou rendre accessible des postures. Un ballon, une roue, un bolster (coussin)… et bien d’autres accessoires peuvent être utiles, pour gagner en souplesse, en équilibre et en force.

Conscience : Pratiquer la méthode Pilâtes et le Yoga, demande une conscientisation de chaque mouvement. Soulevez-la jambes requiert de la concentration, de la maitrise. Il est nécessaire de prendre conscience des muscles, des tendons, du souffle qui est sollicité pour réaliser l’action. Cette implication mentale permet d’obtenir de meilleur résultat sur sa condition physique.

Discipline douce : Si nos articulations sont sensibles, le Pilâtes et le yoga sont de très bonnes alternatives aux autres disciplines sportives. La réalisation des postures, n’ont qu’un faible impact sur les articulations. Certaines des postures d’ailleurs aident à rendre les articulations plus souples.

Respiration consciente

Pilâtes

La méthode Pilâtes utilise la respiration costale, plus communément appelé respiration thoracique. C’est une respiration qui s’effectue par le nez et par la bouche. En prenant soin à l’inspiration de remplir d’air la cage thoracique, et à l’expiration à vider ses poumons, tout en gainant la ceinture abdominale. L’expiration dure légèrement plus longtemps que l’inspiration. La respiration costale a pour bienfait de tonifier les muscles costaux, et d’accompagner leur ouverture et développement.

Yoga

À l’inverse le yoga utilise la respiration ventrale. Cependant il y a plusieurs types de respiration dans la pratique de Yoga. Cela s’appelle Prayanama en sanskrit. Prana signifie énergie, yama contrôle, c’est donc le contrôle de l’énergie vitale.

On ne respira majoritairement que par le nez, pour plus de conscience, lors de la pratique, mais aussi pour permettre à l’air inspiré et expiré de se diffuser au travers de nos nadis, et fascia.

On retiendra 7 types principaux de prayanama, qui s’appliqueront selon le moment de la pratique : Méditation, gestion du stress, postures…

Qui peut pratiquer ces disciplines ?

Ces deux disciplines sont accessibles au plus grand nombre de personnes. Peu importe donc votre âge, votre sexe, votre état physique, vous pourrez pratiquer le yoga, et le Pilâtes. Bien entendu pas dans son entièreté, mais on notera que ces disciplines s’adaptent soit en proposant des pratiques “Feel good” toujours dans l’esprit philosophique du yoga, comme le yoga des yeux, le yoga du rire… Ou bien en adaptant les exercices, et donc en proposant différentes variations de postures selon le niveau du pratiquant.

Les 2 disciplines ont pour but d’améliorer et de maintenir le corps en bonne condition physique, c’est pourquoi, elles permettent toutes deux d’améliorer notre posture et de réduire les déséquilibres musculaires peu importe votre passé et votre niveau. Lorsqu’elles sont bien encadrées, ces méthodes sont utilisées pour la rééducation, avec la particularité de la répétition pour le Pilâtes.

En effet, on notera que le Pilâtes, s’effectue par répétition de série de mouvements. La méthode est basée sur 6 principes fondamentaux : respiration, centrage, concentration, contrôle, circulation et précision. Alors que la pratique du Yoga s’exécute plutôt par la réalisation d’enchainement de posture, d’un côté, puis de l’autre, pour l’équilibre.

Bienfaits et Bonus

Pilâtes

Une bonne posture peut être obtenue seulement lorsque le mécanisme entier du corps est sous contrôle parfait. Le fonctionnement correct du corps est le résultat direct de l’assemblage des exercices de Pilates.

Le Pilates apporte une restauration de la forme physique, un nettoyage du corps avec la circulation sanguine et un équilibre coordonné par le corps et l’esprit.

Yoga

La pratique du yoga permet de

  • Réduire le stress, apaiser l’esprit.
  • Réduire les douleurs dorsales.
  • Favoriser une meilleure posture.
  • Se développer personnellement.
  • Prendre conscience de soi, de son corps, de sa présence, de sa respiration.
  • Développer ses connaissances spirituelles.
  • Améliorer la concentration, apprendre à méditer.

Retrouvez Julie et Audrey dans le replay du Live Facebook, Pilâtes Vs Yoga.

Retrouvez Julie sur Facebook

Retrouvez Audrey sur Instagram

%d blogueurs aiment cette page :